Avec la création de Transition Green il y a plus d’un an et demi maintenant, j’ai pu observer des changements sur les réseaux sociaux. La période dans laquelle nous vivons nous pousse à être toujours plus authentique, transparent et engagé. Ces évolutions m’ont moi-même amenée à repenser ma communication sur mes réseaux sociaux. 

Avec Lise du compte @dliseq et du blog Une Vie Responsable, nous avons eu envie de parler ensemble de “communication éthique et engagée” car nous nous sentons toutes les deux concernées par ce phénomène. Si tu te sens toi aussi concerné.e, voici 6 tips pour une communication toujours plus éthique et engagée !

Avant de découvrir ces 6 nouvelles astuces pour une communication toujours plus “green”, il est important de rappeler 2 petites choses 

 

  • Une communication éthique est une communication aux intérêts communs entre les entreprises, les créateurs de contenu et les consommateurs. Cette dernière permet d’instaurer un climat de confiance qui est plus que précieux dans notre société actuelle. Cette confiance est une excellente base pour une relation durable et saine et il est important de la rendre la plus authentique et transparente possible.  Ainsi, elle permettra de créer un cercle vertueux et d’avancer main dans la main pour une vie toujours plus responsable.   
  • Les réseaux sociaux peuvent être éthiques. Surprenant ? Et bien non car les réseaux sociaux peuvent être éthiques si nous leur donnons les moyens de l’être. Un réseau social utilisé à bon escient pourra avoir un impact positif et véhiculer de belles valeurs “éthiques” et “engagées”. Ainsi, et comme pour tout dans la vie, cela dépendra de ce que chaque personne fait des outils qu’elle a dans les mains.

” Transparence encore et toujours ! “

1 – Véhiculer des valeurs et un univers qui nous ressemblent

La base d’une communication éthique et engagée. Il est primordial de créer son propre univers et de véhiculer des valeurs qui nous ressemblent et que nous portons au quotidien pour s’inscrire dans ce schéma de communication. Une communication impersonnelle, copiée/collée d’un autre univers ou encore non réfléchie n’aura rien d’éthique et surtout n’aura pas l’impact souhaité. S’inscrire dans une communication éthique, c’est avant tout être vrai et droit avec soi-même et son audience. 

Pour cela, rien de mieux que de faire ressortir ce qu’on aime, les valeurs que nous chérissons au quotidien et les projets qui fusent dans nos têtes à travers des contenus divers et variés. Cela permettra à l’audience de se reconnaître dans cet univers et de se l’approprier à 100%. Cela créera un lien fort et unique entre les marques ou créateurs de contenu et leur audience.

2 – La transparence au service d’une communication éthique et engagée

L’éthique et l’engagement ne vont pas sans la transparence. A travers une communication éthique, on souhaite mettre en avant un système plus juste et donc plus transparent. Ainsi, communiquer sans tabou ni secret et en toute transparence sera primordial. Cela pourra se faire par la mise en avant des coulisses, de la provenance des matières premières, des réussites mais aussi des coups durs. Bref, tu l’auras compris, on peut tout montrer et pour ça il faudra utiliser les bons outils et contenus (Article de blog, post Facebook, LinkedIn ou Instagram, stories, etc…). Transparence encore et toujours !

3 – Un mot est un mot

Utiliser les bons termes pour une communication éthique et engagée est important et tu vas vite comprendre pourquoi. En effet, tu n’es pas sans connaître l’expression “un mot est un mot”. Il sera donc nécessaire de bien peser ses mots et de les utiliser à bon escient tout en connaissant leur portée exacte. Il en sera de même pour les contenus publiés. Certains contenus seront plus appropriés que d’autres. Par exemple, une story Instagram a un aspect très instantané qui peut être intéressant pour partager les coulisses d’un projet. A contrario, pour communiquer de façon plus “professionnelle”, une publication Linkedin pourra être intéressante ou même un article de blog. 

Pour les marques tout comme pour les créateurs de contenu, utiliser les bons termes et codes permettra de gagner en authenticité et transparence. Cela sera encore plus important au moment des partenariats (rémunérés ou non) entre marques et créateurs. Il sera alors important d’apporter de la transparence à ces partenariats car les internautes en ont besoin

En effet, dans les médias actuels, tu n’es pas sans savoir que nous sommes inondés de contenus et de placements de produits. Le manque de transparence ou de savoir-faire de certaines marques et créateurs peut tromper l’internaute. Ces derniers peuvent ainsi “se faire avoir” et avoir le sentiment de ne plus savoir tirer le vrai du faux. Transparence et équilibre seront donc tes meilleurs alliés pour contrer tout cela !

4 – Une charte éthique tu auras

Que cela soit pour une marque ou un créateur de contenu, la charte éthique sera le fil conducteur d’une communication éthique. Elle sera établie en fonction des valeurs prônées et véhiculées auprès de sa communauté. Cela passera par l’élaboration d’une charte qui permettra de cadrer les collaborations, les évènements mis en place ou même le contenu créé sur les réseaux sociaux. 

Cette charte éthique permettra de se laisser guider par ses valeurs. Elle peut être communiquée à son audience pour s’inscrire dans une démarche toujours plus transparente. Elle peut être diffusée sur un site internet, dans un kit média ou encore dans des contenus dédiés sur les réseaux sociaux.

5 – Utiliser des outils éthiques

Communiquer de façon éthique et engagée ne va pas sans des outils toujours plus responsables et respectueux de l’environnement. Pour cela, je te conseille d’utiliser les plateformes suivantes : 

  • Ecosia : Au revoir Google et bonjour Ecosia. Ce moteur de recherche reverse 80% de ses bénéfices à une association qui agit en faveur de la reforestation. Plus tu feras de recherches sur Ecosia, plus d’arbres seront plantés. 

  • Filevert : Grâce à cette plateforme, tu pourras transférer des dossiers de façon éphémère tout en respectant la planète. Lors de chaque envoi de fichiers, tu pourras connaître son empreinte carbone.

6 – Bienveillance, empathie et réflexion tu adopteras

Une communication éthique et engagée ne serait rien sans ces 3 mots : bienveillance, empathie et réflexion

La bienveillance est à mon sens fondamentale car elle adoucit l’échange entre les parties. Elle permet de créer un climat sain et de confiance entre tous les interlocuteurs. De plus, communiquer avec bienveillance aura un effet positif car cela amènera petit à petit au changement. La bienveillance avant la moralisation et la culpabilisation

Mais qu’est ce que serait la bienveillance sans l’empathie. Cette dernière permet de se mettre à la place de sa cible et de l’aider à avancer petit à petit. Dans une démarche ou un projet éthique et engagé, il sera judicieux d’adopter ce trait de caractère dans sa communication pour pouvoir comprendre et aider son audience de façon optimale.

Enfin, n’oublions pas que pour faire changer les choses et avancer vers un monde meilleur, il est important de donner à réfléchir. Donner à réfléchir, se remettre en question, essayer et réessayer pour arriver à un but commun : faire de son mieux pour un monde meilleur

★ ★ ★

Et toi, souhaites-tu adopter une communication éthique et engagée ? 

Cet article a été co-écrit avec Lise du compte Instagram Dliseq et du blog Une Vie Responsable ♥